Résultats

 Voici les résultats de cette 4ème édition.

Nous remercions nos "sponsors" qui nous permettent le bon déroulement de cette journée :

Au vieux campeur, Sky-dreams, ITV, Nova, Opinel, Raffin, SUPAIR, Syride, Triple Seven.

 

 

1 Guillaume Pierre-Alain 10292
2 Olivier Riegert 9185
2 Garbi Nicolas 9185
2 Zmokly Frederic 9185
2 Vrignaut Daphné 9185
2 Cras Stéphae 9185
2 Buisson Bruno 9185
2 Favier Gérard 9185
2 Vu Tuyen 9185
2 Foray Adeline 9185
2 Aude Costanza 9185
2 Laure Michaut 9185
2 Delorme Agnes 9185
3 Koche-Mathian Sylvain 8268
4 Delorme Raymond 7792
5 Cuvex Thomas 7185
6 Labarre Pierre 7185
7 Favier Mathias 6728
8 Bureau Reynald 5631
8 Praour Nicolas 5631
8 Acombe Sébastien 5631
8 Cyril 5631
8 Goy Arnaud 5631
8 Geldof jeff 5631
8 Lefebvre Laurent 5631
8 Laurent Christophe 5631
8 Jacques Marie Paule 5631
9 Le gall thierry 4969
10 Faniel Laurent 4556
11 Harpigny Pascal 4279
12 Marie-Grace Garcia 3567
13 Perrier Sebastien 2579
13 Perrier Eric 2579
14 Jacques et Véro 2554
15 Jacques Escoffier 743

 

Article du Dauphiné Libéré

 

Tétras et vole ! Telle était l’injonction donnée aux 35 participants de l’épreuve de « marche et vole » organisée par le club de parapente des Tétras du Vol Gelon samedi dernier, injonction qui n’a pas été suivie à la lettre : s’ils se sont tous régalé en vol, les participants ne se sont pas tus du tout, les maîtres-mots de cette journée étant la convivialité et le plaisir de partager de bons moments ensemble.

L’épreuve consistait à relier, au choix, et uniquement à pied ou en volant, des balises (points remarquables tels que sommet, col, etc.) s’étant vu attribuer des points selon sa difficulté (éloignement, altitude) afin de réaliser un score maximum, permettant ainsi à chaque participant de créer un parcours personnalisé.

Grand beau temps et couleurs d’automne ont accueilli les concurrents à Val pelouse (1700 m d’altitude) au départ de l’épreuve. Le groupe s’est rapidement scindé en deux : dès la première balise (Côte 2000), certains ont opté pour l’option nord, allant chercher les balises du Chapeautet, Grand Chat, Champlaurent, Chamoux, Pic de l’huile ou tours de Montmailleur avant de rentrer à l’atterrissage de Détrier en fin d’après-midi. L’autre groupe, parti vers le sud, a choisi les balises des Grands Moulins, puis pour un grand nombre celle du Grand Charnier, offrant ainsi un long vol final jusqu’à l’atterrissage de Détrier ou du Molliet, permettant de valider plusieurs balises sur un long dernier vol (Petit Charnier, Les Plagnes, Malatrait, Pré Rond…). Au final, c’est Pierre-Alain Guillaume (des Z’éléphants volants) qui remporte cette épreuve amicale, par un long circuit « option nord », suivi d’un groupe de 14 personnes de l’option sud.

L’ensemble des participants sont repartis ravis de cette journée, enthousiasmés par notre région encore sauvage et méconnue. Cette 4ème édition du Tétras et vole ! aura connu un record d’affluence, avec la présence de 7 femmes, soit un taux – exceptionnel sur ce type d’épreuve – de 20 % de participation féminine !

Rapport de sécurité

Rapport sécurité du Tétras et Vol 07/10/2017. (35 participants)

- Un participant absent et ne donnant pas de nouvelles à l'heure limite de pointage. Ne répond pas au téléphone. Finit par être joint après de multiples tentatives : il est sur un site voisin, sur un décollage où le vent arrière l'empêche de se mettre en l'air. Il finira par rentrer par ses propres moyens.

Pas d'incident donc mais un pilote non localisé à l'heure du pointage est un élément de forte incertitude pour l'organisation. Les pilotes ne doivent pas le prendre à la légère, même s'il ne s'agit que d'une rencontre amicale

- Un accident durant la journée. Un peu d'optimisme dans le placement (sur une face sud pas vraiment protégée, sous le vent météo de nord), pas de marge au relief, un peu brassé dans une zone active où ça monte puis "rabattu" dans le rouleau. Le pilote traverse les arbres et va jusqu'au sol tout en étant freiné par la voile qui s'accroche. Déchirures et suspentes arrachées sur la voile (une C light), légère entorse d'une cheville pour le pilote. Selon ses dires, sur toute la journée n'a jamais tenu compte de la présence du vent de Nord malgré de multiples indices perçus... sans qu'ils entrainent d'effets.

A noter qu'un témoin appelle les secours, l'hélicoptère arrive sur zone et tourne à la recherche de l'accidenté alors que celui-ci est en train de plier et ranger son matériel. Il a fallu prévenir que les secours n'étaient pas nécessaires pour annuler l'opération. Le pilote sera récupéré par une amie après avoir rejoint une route.

Profil du pilote : expérimenté, 15 ans de pratique, un peu de compétition, un peu d'acro.

L'évènement est moins anodin qu'il n'y parait. La même chose se produisant en zone plus hostile (sans arbres) aurait pu conduire à de gros dégâts physiques